Responsabilité du banquier envers son client

Le banquier qui procède sans mandat à des opérations sur les avoirs de son client, fût-il son débiteur, commet une faute.

(Cour de cassation – Chambre commerciale, 31 octobre 2006, pourvoi n° 05-14.377)